Nuisibles

Contenu de la page : Nuisibles

Bulletin de santé du végétal
Pour connaître le niveau d’infestation des différents bio-agresseurs surveillés sur chacun des territoires de la région, consultez sur le bulletin de santé végétal des zones non agricoles, rédigées sous la responsabilité de la Chambre Régionale d’Agriculture de Rhône-Alpes, avec la collaboration de nombreux partenaires dont la FREDON (Fédération REgionale de Défense contre les Organismes Nuisibles) AURA.
La santé des végétaux de votre Commune vous intéresse ? Devenez observateur pour le bulletin de santé du végétal (contact).

L’ambroisie

Une plante néfaste pour la santé

De mai à septembre cette plante, très allergène, prolifère dans notre région si elle n’est pas détruite.
Son pollen provoque chez de nombreuses personnes des manifestations allergiques variées (asthme, eczéma, urticaire, rhinites, conjonctivite...). C’est pendant sa floraison, d’août à septembre, qu’elle est la plus dangereuse.
Il faut donc impérativement l’arracher avant, c’est-à-dire en juin et en juillet.

Comment l’éliminer ?

L’ambroisie se développe particulièrement dès que l’on retourne un terrain sur les terres non végétalisées, mal entretenues, à l’abandon, en jachère et aussi sur les chantiers.

  • Les particuliers et les agriculteurs doivent la détruire sur les parcelles qui leur appartiennent, en vertu de l’arrêté préfectoral n°2000-3261 du 20 juillet 2000.
  • Les Brigades Vertes créées par le Conseil Général du Rhône et aujourd’hui gérées par la Métropole de Lyon, le Service Voirie de la Métropole et les Services Municipaux se chargent de le faire sur les espaces publics.

Les chenilles processionnaires

JPEG - 272.2 ko

Les chenilles processionnaires constituent un danger pour les humains (surtout les enfants) mais aussi pour les animaux domestiques, chiens et chats, à cause de leurs poils urticants, très volatils. ce nuisible doit donc absolument être combattu, et les particuliers sont vivement incités à surveiller les arbres de leurs jardins.

Comment les reconnaître ?
Mesurant environ 4 cm, elles sont brunes avec des tâches orangées, recouvertes de poils. elles se déplacent en file indienne. Il ne faut absolument pas les toucher. selon le cycle annuel de ces insectes, plusieurs méthodes d’élimination peuvent être utilisées. au printemps, lorsque les chenilles descendent le long des troncs d’arbres, des pièges peuvent être posés autour du tronc, à environ 2 m du sol. puis, de mai à septembre, les chenilles transformées en papillons entament leur reproduction. À cette occasion, les papillons mâles peuvent être détruits par des pièges à phéromones, placés assez haut dans les arbres et solidement attachés.
Pour information, le service des espaces verts de la Commune utilise, pour les espaces publics, la méthode des pièges à phéromones ainsi que la pose d’éco-pièges. cette double action permet d’obtenir des résultats satisfaisants, sans recours à des produits chimiques.

Les frelons asiatiques

Originaire du continent asiatique, Vespa velutina nigrithorax, occupe aujourd’hui la quasi-totalité des départements français. Il est source de difficultés du fait de sa présence dans les zones urbanisées, mais également d’un point de vue environnemental, par la prédation qu’il exerce sur certaines espèces et notamment l’abeille domestique. Très souvent confondu avec le frelon européen, certains critères permettent néanmoins de facilement l’identifier.

septembre 2019 PDF - 748.3 ko
Télécharger

Le frelon asiatique, poursuit sa progression sur le territoire rhônalpin (1360 nids observés en 2018, 414 en 2017). Outre la problématique liée à sa présence sur les zones urbanisées, il constitue une véritable menace pour la biodiversité et la santé des abeilles.

Un dispositif de surveillance et de lutte, piloté par la FRGDS (Fédération Régionale des Groupements de Défense Sanitaire), en partenariat avec la FREDON (Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles), vise à repérer et faire détruire les nids par des entreprises spécialisées avant la sortie des fondatrices (à la fin de l’automne), afin de maintenir la population de frelons asiatiques à un niveau acceptable.

Comment signaler un individu ou un nid ?
Toute personne suspectant la présence d’un frelon asiatique est invitée à en faire le signalement soit :

  • sur la plateforme de signalement en ligne :frelonsasiatiques.fr
  • en téléchargeant l’application mobile "Frelon Asiatique".

Les moustiques tigres

L’Aedes albopictus, plus connu sous le nom de "moustique tigre", fait l’objet d’une surveillance particulière car il est un vecteur potentiel de maladies virales comme le chikungunya ou la dengue.
Installé depuis 2004 dans le Sud de la France, il remonte progressivement sur le territoire ; il est considéré aujourd’hui comme implanté dans le Rhône.
Ce moustique de petite taille (5 à 7 mm) est recouvert d’une multitude d’écailles de couleurs blanches et noires. C’est un insecte urbain et diurne : il pique le jour, particulièrement à l’aube et au crépuscule, principalement à l’extérieur des habitations.
Sa période d’activité se situe du 1er mai au 30 novembre.
Les gîtes de reproduction du moustique tigre sont toujours de petite taille : les creux des arbres mais aussi tous les petits espaces d’eaux stagnantes créés par l’homme (seaux, vases, soucoupes, fûts, citernes, écoulements de gouttières, pneus…).

La prévention
Chacun se doit de prendre en charge autour de son domicile la destruction des "nids à moustiques".
Veillez à vider très régulièrement tous les réceptacles d’eau de pluie et à enlever les objets abandonnés qui pourraient servir de récipients : jouets qui traînent dans le jardin ou sur la terrasse, coupelles sous les pots de fleurs…
Contre les piqûres, les mesures de protection personnelle sont simples :

  • privilégier les vêtements amples et couvrants
  • utiliser des produits répulsifs (avec précaution pour les enfants et les femmes enceintes)
  • utiliser des moustiquaires Signalez à l’EID Rhône-Alpes la découverte d’un moustique Aedes albopictus à votre domicile et aux autorités sanitaires si vous êtes porteur d’une maladie transmissible par ce moustique (dengue, chikungunya).

A noter

N° Vert Ambroisie : 0 972 376 888
www.signalement-ambroisie.fr

Renseignements

Mairie

Télécharger la Vcard
  • Lundi de 13h30 à 18h Mardi à vendredi de 8h30 à 11h45 et de 13h30 à 17h. Samedi de 8h30 à 11h30